Joseph Pilates

Les 8 principes de la Contrologie

Le Contrôle

« Dans la théorie, les muscles devraient obéir à la volonté. (…) Le travail du pilates commence par le contrôle du mental sur les muscles. » 

La Contrologie
Le concept du contrôle était tellement cher à Joseph Pilates qu’il appela sa méthode « CONTROLOGIE » (Contrology). Obtenir le contrôle des positions et des mouvements du corps doit être le premier et le dernier objectif dans la pratique du Pilates. A travers l'observation attentive et constante du corps pendant l'exercice, on peut parvenir au contrôle global du corps.

"Ressentir" le corps
Le contrôle est le résultat direct de la concentration : plus on arrive à concentrer son attention sur chaque cellule du corps, plus on peut la contrôler. L’effet est vrai dans le sens inverse aussi : l’éveil de « milliers et milliers de cellules musculaires endormies » provoque la stimulation de « milliers et milliers de cellules cérébrales, en activant comme ça des aires nouvelles et en activant encore plus le fonctionnement du mental ». Comme dire qu' une pratique physique ciblée sur la perception de notre propre corps (la « proprioception ») nous rend plus «intelligents », un concept qui a été déjà bien mis en clair par la neurophysiologie moderne.

tumblr_msv8zcgIqJ1qdu3eyo1_500